REVUE DE PRESSE DU 23 12 2019

REVUE DE PRESSE DU 23 12 2019

 

Lundi, 23 décembre 2019, premier jour de la semaine, les lecteurs des journaux sont encore bien servis ce jour.

*** TOGO-PRESSE

TOGO-PRESSE évoque la 56e session ordinaire de la CEDEAO à Abuja et déclare que le chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé a pris part aux travaux samedi. Selon le grand quotidien national d’information dans la capitale nigériane, plusieurs chefs d’Etat dont le président togolais ont planché sur des questions relatives aux défis sécuritaires, économiques, d’intégration et de libre circulation des personnes et des biens. En effet, poursuit le confrère, la conférence a déploré durant l’année 2019, la montée et la multiplication des attaques terroristes qui se sont accrues par rapport à l’an dernier. C’est pourquoi la parution relève qu’à l’ouverture des travaux, le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou et le président en exercice de la CEDEAO, Issoufou Mahamadou ont appelé à plus de solidarité face aux actions de déstabilisation de la région.

*** NOUVELLE OPINION

NOUVELLE OPINION met à sa page 2 : ″ Perspective 2020 ; listes électorales affichées, les réclamations peuvent se faire″. Le confrère signale que, depuis vendredi dernier, les listes électorales sont affichées dans les centres de recensement et de vote (CRV) relevant des Commission Electorales Locales Indépendantes (CELI), conformément au communiqué de la CENI. L’affichage de ces listes selon le  journal, permettra aux populations de les consulter pour faire d’éventuelles observations et réclamations.

*** LIBERATION

LIBERATION parle pour sa part, des indices qui ne trompent pas et dit que, Faure E. Gnassingbé sera candidat et sera réélu en 2020 face à une opposition qui est à la recherche vaine du bon pied. Le bimensuel annonce que, le Togo a une échéance capitale l’année prochaine, l’élection présidentielle de  février 2020. A quelques mois de ce  rendez-vous capital, indique le confrère, des candidatures se sont déclarées ; cependant, une seule se fait désirer et est attendue impatiemment par les Togolais. C’est celle de l’actuel locataire de la Marina et de la Rotonde, Faure E. Gnassingbé, précise la parution, qui dit que, ce dernier jusque-là, préfère maintenir le suspens. Mais, jusqu’à quand ? s’interroge le journal qui poursuit , je cite : « On sait bien qu’il y a  des indices qui ne trompent pas et qui montrent que Faure E. Gnassingbé sera bel et bien candidat et sera réélu en 2020 face à une opposition mal organisée en proie au leadership et qui est en train de chercher son pieds d’appel, fin de citation.

Enfin, NOUVELLE OPINION revient en s’intéressant aussi à la présidentielle de 2020 et nous apprend que la coordination des maires des plateaux opte pour la candidature de Faure E. Gnassingbé. Le journal mentionne que, à quelques mois de la présidentielle de 2020, l’on assiste à l’annonce de différentes candidatures au niveau des partis politiques et également des indépendants. Par contre, au niveau du parti UNIR, nombreuses sont dit le confrère, les voix qui réclament la participation de l’actuel président à briguer un quatrième mandat pour mieux continuer sa politique de développement. Parmi ces gens ou groupement de personnes, figure, indique la parution, la coordination des maires de la  région des plateaux (CMRP), dont l’objectif est de travailler en synergie d’actions pour un développement intégral.