JOURNAL DES JOURNAUX DU 25 11 2019

JOURNAL DES JOURNAUX DU 25 11 2019

 

Revue de presse de ce lundi, 25 novembre 2019, MEGA INFO signale cette inauguration du palais de Lomé et dit que c’est un centre d’art et parc par renforcer le patrimoine culturel. ″ Réinventer le patrimoine historique et naturel pour valoriser les talents créatifs africains ″, tel est incontestablement, déclare le journal, le crédo du fondement du projet de réhabilitation du palais de Lomé. Jadis palais des gouverneurs et son parc, symbole de pouvoir et aujourd’hui restauré et transformé ce site selon le confrère, devient un centre présentant culture, design et arts visuels pour la célébration de nos cultures. L’hebdomadaire indique qu’à travers ce projet, ce lieu de mémoire est le véhicule par excellence de l’identité de tout un peuple tourné vers son avenir. Ce projet est né, précise la parution, de la volonté du chef de l’Etat, Faure E. Gnassingbé, d’ouvrir le palais à l’ensemble du public togolais pour lui donner l’occasion de se réapproprier le patrimoine national et de s’en inspirer.

*** TOGOMATIN

TOGOMATIN parle pour sa part, de la tentative d’insurrection et fait savoir que, selon le général Yark Daméhame, la violence ne passera pas dans notre pays. Le confrère annonce que, en conférence de presse samedi dernier, le ministre de la sécurité et de la protection civile  le général Yark Damehame, a fait part d’une information qui devrait inquiéter tous les Togolais. Des individus se réclamant des groupes révolutionnaires se sont attaqués, poursuit la parution aux forces de l’ordre avec des armes blanches avec pour intention, de parvenir à une insurrection armée. Selon le quotidien, le ministre Yark rassure que les commanditaires sont connus et que les services de sécurité maîtrisent visiblement leur plan et les localités choisies pour le mettre à exécution.

*** LIBERTE

LIBERTE s’intéresse à la religion et parle de l’Eglise catholique avec Mgr Nicodème Barrigah qui est promu à la tête de l’archidiocèse de Lomé. Le confrère écrit : Il était depuis 2008, l’Evêque d’Atakpamé. La cinquantaine bien révolue, Nicodème Anani Barrigah-Bénissan est promu à la tête de l’Archidiocèse de Lomé. Il y remplace son aîné, le prélat Dénis Amuzu-Dzakpah, admis à la retraite, conclut la parution.