REVUE DE PRESSE DU 15 11 2019

REVUE DE PRESSE DU 15 11 2019

 

La revue de presse de ce vendredi, 15 novembre 2019 traite de trois sujets : La sensibilisation sur les études en France ; la coopération ACP-UE ET Jack Ma qui était face aux jeunes leaders d’Afrique Francophone hier à Lomé.

*** TOGOREVEIL

TOGOREVEIL qui parle de cette rencontre en disant aux jeunes de ″ commencer petit″. Le journal déclare que annoncée depuis plusieurs semaines, la rencontre entre Jack Ma et les jeunes leaders entrepreneurs d’Afrique francophone a eu lieu hier à Lomé. Selon le confrère, c’est dans une ambiance décontractée que le fondateur du  groupe Alibaba philanthrope et défenseur des objectifs du développement durable a échangé avec les jeunes sur le leadership, l’entreprenariat, les opportunités dont regorge l’Afrique et les potentialités de sa jeunesse.

*** LIBERTE

Pour sa part, LIBERTE parle de la coopération ACP-UE avec de nouveaux instruments financiers qui sont présentés aux ordonnateurs régionaux et nationaux. Financée par le Programme d’Appui au renforcement des capacités institutionnelles de l’UEMOA et de la CEDEAO, une rencontre a regroupé, indique la parution, les ordonnateurs régionaux de ces organisations et ceux des Etats membres du Fonds Européen de  Développement (FED), les 11 et 12 novembre derniers. Le  quotidien dit que, la rencontre a pour objectif, d’échanger sur la mise en œuvre des projets/programmes du Programme Indicatif Régional (PIR) des 10e et 11e FED. Les échanges ont également porté sur le portefeuille des projets prioritaires dans les domaines des transports, de l’énergie et de l’économie numérique dans la perspective du Plan d’Investissement Extérieur (PIE) de l’UE sur les négociations post-cotonou, ainsi que les nouveaux instruments financiers de l’Union, conclut la parution.

*** L’EVEIL DE LA NATION

L’EVEIL DE LA NATION évoque la sensibilisation sur les études en France avec l’ambassadeur Marc Vizy qui est en tournée à l’intérieur du pays. Le journal fait remarquer qu’en Afrique, les études en dehors du continent sont très souvent prisées par les parents d’élèves qui ont des moyens financiers suffisants. Mais, le plus souvent, poursuit le confrère, des informations ne sont pas disponibles pour mettre tous les candidats aux études en France au même niveau d’information. C’est pour donner plus de précisions en ce qui concerne l’espace campus France-Togo, dit enfin le bihebdomadaire que l’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy a effectué une tournée à l’intérieur du pays.