REVUE DE PRESSE DU 14 11 2019

REVUE DE PRESSE DU 14 11 2019

 

Encore de nouvelles informations pour les lecteurs des journaux.

***FLAMBEAUX DES DEMOCRATES

Ce jeudi, 14 novembre 2019, FLAMBEAU DES DEMOCRATES parle à sa page 5, du classement des pays les plus ouverts aux Africains en 2019 en signalant que le Togo est toujours dans le ″Top 10″. Selon le journal, la politique d’intégration africaine entreprise par le gouvernement togolais, ne finit point de ramasser les lauriers. Dans son rapport récent sur l’indice d’ouverture des visas, Openness report 2019 de la Banque Africaine de Développement (BAD), classe dit le confrère, le Togo 9e sur le plan continental et c’est en marge de l’African Invest Forum qui se tient à Johannesbourg, en Afrique du Sud que l’édition 2019 de ce rapport portant sur le classement des pays les plus ouverts aux Africains a été rendu public. Pour la 2e année consécutive, indique l’hebdomadaire, le Togo se taille une place dans le ″Top 10″  des Etats africains les plus ouverts aux Africains.

*** FORUM DE LA SEMAINE

FORUM DE LA SEMAINE s’intéresse pour sa part, aux médias et nous informe que la presse togolaise se dote d’une charte pour la prévention des conflits et la protection des droits de l’homme. La parution déclare que, le ministre en charge de la communication, Foly-Bazi Katari, le président de la HAAC, Pitalounani Willibronde Télou et les représentants des organisations professionnelles de la presse ont procédé mardi à la signature de la charte des médias pour la prévention des conflits et la protection des droits de l’homme et de l’enfant au Togo. Le confrère explique que, les professionnels des médias dans la collecte, le traitement et la diffusion des informations sur l’actualité politique, sociale, culturelle et économique nationale, doivent éviter d’être à  l’origine de troubles , de conflits et d’actes constituants des menaces pour la paix et la cohésion nationale.

*** TOGOMATIN

TOGOMATIN évoque l’énergie solaire et se demande comment mieux la promouvoir dans l’espace UEMOA. Le journal mentionne  que, la question était au cœur d’une conférence qui a réuni plusieurs experts des huit pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine à Lomé. Selon la parution, cette rencontre qui a pris fin hier, avait pour objectif de trouver des voies et moyens pour promouvoir à grande échelle, l’énergie solaire dans l’UEMOA. Elle a été initiée par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), conclut le quotidien.