REVUE DE PRESSE DU 06 11 2019

REVUE DE PRESSE DU 06 11 2019

 

Mercredi, 6 novembre 2019, les journaux encore bien plein de la nouvelle actualité.

*** TOGO-PRESSE

TOGO-PRESSE nous dit qu’à la présidence de la république, Romual Wadagni, ministre béninois de l’économie et des finances et président du conseil des ministres de l’UEMOA, a été reçu par le chef de l’Etat. Au sortir de l’entrevue, fait savoir le journal, Mr Wadagni a indiqué être allé présenter les sincères remerciements et la fierté du conseil des ministres de l’UEMOA au président de la république pour les résultats exceptionnels que le Togo vient d’afficher dans le classement de Doing Business. Le confrère indique qu’il a ajouté avoir fait le point des activités du conseil des ministres au chef de l’Etat, et a pu bénéficier des conseils dans les actions à mener dans les prochains mois. Le grand quotidien national précise que le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, a assisté à cette audience. TOGO-PRESSE signale aussi qu’à l’Assemblée Nationale hier, le nouveau code électoral permettant le vote des Togolais de la diaspora a été approuvé : c’était au cours de la 8e séance plénière de la 2e session ordinaire. Dirigée par la présidente de l’institution, Mme Yawa Djigbodi Tségan, relève la parution, la séance a porté sur l’examen du projet de loi, portant modification de la loi N° 2013-008 du 22 mars 2013. Selon le confrère, la nouvelle loi votée, autorise désormais les Togolais vivant à l’étranger de participer aux différentes échéances électorales dans leur pays, une des revendications phares de l’opposition togolaise. Les travaux se sont déroulés en présence du ministre Payodowa Boukpessi de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales.

*** LE DIALOGUE

LE DIALOGUE évoque la mise en œuvre de la 2e phase du PAREC, avec l’AFD qui fait don de 15 millions d’euros au Togo. Le journal mentionne que, l’Agence Française de Développement (AFD) vient une fois encore, d’accorder un soutien financier au système éducatif togolais. Ce soutien qui se situe dans le cadre de la mise en œuvre de la 2e phase du projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC), s’élève, indique la parution à 15 millions d’euros soit environ 10 milliards de FCFA. La signature de cette convention s’est déroulée avant-hier lundi à Lomé, conclut l’hebdomadaire.