REVUE DE PRESSE DU 18 09 2019

REVUE DE PRESSE DU 18 09 2019

Dans la revue de presse de ce mercredi, 18 septembre 2019, TOGO-PRESSE d’hier s’est intéressé à la gestion des défis transfrontaliers, et fait savoir que, les équipes du système des Nations Unies du Bénin et du Togo mutualisent leurs actions à Lomé. Selon le journal, ces équipes ont tenu hier à Lomé, une retraite conjointe, consacrée aux échanges sur les préoccupations, afin de mutualiser leurs actions pour une meilleure prise en charge de défis transfrontaliers. Au cours des travaux, indique le confrère, les deux équipes ont exploré les opportunités de collaboration inter-agences, les approches de partenariats conjoints, y compris l’engagement conjoint avec les organisations régionales, les banques de développement et les organisations non gouvernementales qui couvrent les deux pays. La quarantaine de participants à également, signale la parution, défini les différentes actions à mener pour mieux appuyer les gouvernements des deux pays, dans la réponse aux défis transfrontaliers.

*** TOGO -PRESSE

TOGO-PRESSE d’hier écrit aussi à sa page 3 : « Les frais du jugement supplétif ou du rectificatif d’acte de naissance sont à 2000 CFA, rappelle le ministre de la justice ». Le grand quotidien déclare que, dans une circulaire publiée cette semaine, le ministre de la justice, Pius Agbétomey a fait une mise au point à l’endroit des tribunaux de première instance sur la question des frais de délivrance du jugement supplétif et du rectificatif d’acte de naissance. Selon la parution, les frais pour ces deux documents, indique le ministre sont fixés officiellement à 2000 CFA. Le confrère précise que, ce rappel du garde des sceaux intervient après qu’une situation d’augmentation injustifiée des frais de ces documents ait été remarquée au sein de plusieurs services.

*** LANTERNE

LANTERNE mentionne à sa 1ere page qu’à l’orée de l’année scolaire 2019-2020, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Daméhame ″souhaite à tous les élèves plein succès dans les études.″ Il exhorte, poursuit le journal les usagers de la route, à  faire preuve davantage de vigilance pour épargner les élèves des dangers de la circulation en veillant scrupuleusement au respect du code de la route.

*** LE DIALOGUE

LE DIALOGUE nous dit qu’il y a eu changement à la tête du FNFI, avec N’Dassim Tchitchabalo Songaï qui prend les commandes de l’institution. Le journal annonce que Mr N’Dassim qui est nommé le 13 septembre dernier par décret présidentiel, Directeur Général du FNFI, a pris fonction le 16 septembre après une cérémonie de passation de service avec l’ancien directeur Manawé Gnaba.