REVUE DE PRESSE DU 30 08 2019

REVUE DE PRESSE DU 30 08 2019

 

Chaque jour a son actualité et ce vendredi, 30 août 2019, nos confrères de la presse écrite ont concocté quelques sujets pour leurs lecteurs.

*** TOGOREVEIL

TOGOREVEIL parle d’un forum Japon-Togo à Lomé en novembre prochain et fait savoir que, le Togo accueille des rencontres axées sur la coopération bilatérale Togo-Japon et l’aide publique au développement en novembre 2019, selon le site officiel de la république togolaise. Organisée par le gouvernement en partenariat avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), indique le journal, cette rencontre sera l’occasion pour les hommes d’affaires nippons attendus, de s’informer davantage sur les opportunités d’investissement au Togo. Le confrère précise que, c’est en marge du 7e TICAD qu’abrite l’archipel depuis le 28 août, que la délégation gouvernementale présente, l’a encore réitéré au forum, organisé sur les projets structurant du PND. Ces journées d’échanges qui connaitront la participation effective du secteur privé national, devrait ainsi, conclut l’hebdomadaire, permettre aux investisseurs privés nippons, encore très peu présents au Togo, d’y nouer des partenariats avec leurs homologues togolais.

*** TOGO-PRESSE

TOGO-PRESSE parle pour sa part de la tradition, avec ce titre à sa 1ere page : ″ Epé-Epé du peuple Gê ; la pierre sacrée est blanche″. Le journal annonce que, le premier ministre; Komi Sélom Klassou a pris part hier, au 365e anniversaire de la fête traditionnelle Epé-Epé du peuple Gê, marquée à Avé-Gbatso à Glidji par la prise de la pierre sacrée de couleur blanche, symbole de paix et d’abondance. C’était, signale le confrère, en présence de plusieurs officiels de diplomates, des chefs traditionnels et d’autres invités. Nous restons toujours avec TOGO-PRESSE pour renforcer cette revue de presse, Togo-presse qui évoque cette fois-ci, l’étape 2 des indemnisations des troubles politiques, avec HCRRUN qui dresse le bilan. Selon le quotidien national d’informations, les indemnisations des victimes des troubles que l’histoire politique togolaise a connus de 1958 à 2005 sont clôturées pour le compte de la deuxième phase. A cet effet, relève la parution, les responsables du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN), organe chargé de ces indemnisations ont convié le public à une conférence-bilan, tenue hier à Lomé. On retient, mentionne, le confrère, que cette phase a pu indemniser un total de 5150 victimes pour un taux de satisfaction estimé à 99, 2%.